Conseils et Service client : 02 85 52 65 01

Guide pour bien choisir son équipement technique en fonction de sa pratique

 

  1. Pour les sports pratiqués DANS L’EAU
  2. Pour les sports pratiqués SUR L’EAU
      1. Rôle de la 1ère couche : évacuer la transpiration et rester au sec
      2. En couche intermédiaire ou mid-layer : objectif de chaleur
      3. La coquille pour vous : protéger des intempéries
  3. Et pour les accessoires ?

 

Lycra, néoprène, goretex, polaire, lycra … marques et ingénieurs textiles rivalisent d’ingéniosité pour proposer au navigateur des technologies novatrices aussi diverses que variées, toutes au service de son confort. Mais au milieu d’une offre pléthorique, de gammes qui se renouvellent sans cesse, comment s’y retrouver, comment être sûr de bien acheter afin de tirer le meilleur parti de sa pratique sportive tout en y prenant plaisir ? Picksea, le spécialiste de l’équipement pour les loisirs nautiques, vous aide à décrypter les technologies et matières actuellement sur le marché et vous prodigue ses meilleurs conseils pour vous équiper.

Avant tout achat, il est nécessaire de déterminer si votre pratique sportive a lieu SUR L’EAU ou DANS l’EAU ainsi que son intensité (occasionnelle ou régulière) ; dans l’un ou l’autre cas, vos attentes seront différentes.

Sports pratiqués DANS L’EAU (kayak, paddle, bodyboard, dériveur, skiff)

Pour les sports pratiqués DANS l'eau, préserver au maximum la chaleur du corps en étant mouillé est impératif.

Le port de néoprène ou de lycra remplit cet objectif. Manches courtes ou longues selon la saison, ces vêtements extensibles, pour être efficaces, doivent être portés près du corps. Ils s’ajustent à votre morphologie tout en vous procurant une grande liberté de mouvement. Certaines matières sont également anti UV, très utiles pour vous protéger du soleil et de la réverbération des rayons dans l’eau. Voici la liste des matières, disponibles sur le marché, de la moins protectrice à la plus protectrice :

  1. Lycra / Elasthanne / Spandex : toutes ces matières présentent les mêmes caractéristiques, Lycra étant une marque déposée par la société Dupont de Nemours.
  2. Lycra doublé titanium
  3. Lycra doublé chaud / Hydrophobic Fleece
  4. Le Néoprène vous procure une meilleure flottabilité. Même s’il n’est pas imperméable à 100 %, le néoprène possède des propriétés thermorégulatrices, qui augmentent avec l’épaisseur. En effet, cette matière isolante permet à l’eau qui pénètre de garder la température de votre corps, vous isolant ainsi du froid. Résistant très bien à l’eau de mer, le néoprène vous garantit la longévité de votre vêtement. Pour en profiter au maximum, pensez à rincer vos vêtements à l’eau douce après chaque utilisation. Voir nos 1ères couches techniques.

 

Selon les conditions climatiques, on peut ajouter :

  • un top étanche de type vareuse DINGHY ou AROSHELL pour affronter le froid et protéger du vent,
  • ou encore une COMBINAISON SECHE, pièce la plus efficace pour rester au sec et au chaud tout en étant dans l'eau.

 

Sports pratiqués SUR L’EAU (voile, pêche, croisière…)

Pour les sports pratiqués SUR l'eau, la consigne est de superposer les couches, dans l’idéal 3, pour affronter des conditions climatiques rudes, ou 2 (supprimer la couche intermédiaire) lorsque les conditions sont plus clémentes.

1- Rôle de la 1ère couche : EVACUER LA TRANSPIRATION ET RESTER AU SEC

En vêtement première couche, le sous-vêtement technique est conseillé. Porté à même la peau, il doit être confortable, agréable au toucher et évacuer la transpiration vers l’extérieur pour vous permettre de rester au sec durant l’effort. Aussi, dans votre choix, privilégiez les matières respirantes, extensibles et fonctionnelles, traitées anti bactériennes pour éviter la prolifération des odeurs (technologies Bodyfresh ou aux ions d’argents)

--> 2 possibilités s’offrent à vous : les matières synthétiques (polyamide, polyester, élasthanne, polypropylène, …), ou naturelles comme la laine merinos. Comment faire le bon choix ?

  • La laine merinos, la plus chère de toutes, possède de nombreux avantages : légère et respirante, elle absorbe naturellement les odeurs et vous protège efficacement contre le froid tout en restant douce. Seul inconvénient : elle est légèrement moins résistante que les fibres synthétiques dans la durée.
    Le coton est à proscrire
    car il retient l’humidité.

  • Les matières synthétiques, sont plus solides et sèchent plus rapidement que la laine merinos. Combinées entre elles, elles rivalisent d’efficacité pour vous procurer un maximum de confort. Ainsi un mélange polyester (résistant, chaud et séchant rapidement) avec de l’élasthane (extensible) vous permet d’obtenir une première couche efficace. Avantage supplémentaire : certaines matières sont traitées contre la prolifération des bactéries et donc des odeurs.


Voir nos 1ères couches techniques.

CONSEIL PICKSEA : afin de préserver les propriétés d’un vêtement 1ère couche, il est indispensable de porter une pièce respirante en 2ème et 3ème couche.

2- En couche intermédiaire ou mid-layer : OBJECTIF DE CHALEUR

Classées par prix et efficacité croissante, les matières et technologies disponibles sur le marché :

  1. Polaire ou micro polaire selon le poids du polyester (aussi appelée Polartec ou Arctec chez certains fabricants), plus légère et séchant plus rapidement qu’un pull classique. Traitée contre le boulochage (antipilling).
  2. Softshell : en général tissu extérieur coupe vent et déperlant doublé polaire. Offre une première protection contre le froid et les pluies intermittentes.
  3. Primaloft : technologie offrant des performances calorifiques et isolantes supérieures en plus d’être imperméable
  4. Windstopper ou Gore Tex membranes coupe-vent et respirantes contrecollées par une doublure textile.

 

CONSEIL PICKSEA : dans le choix d’un vêtement 2nde couche veillez à privilégier :

  • un serrage au niveau de la taille et des poignets pour une isolation thermique optimale
  • une coupe près du corps pour éviter les courants d’air inutiles ou un trop grand volume d’air à chauffer
  • une protection au niveau du menton permettant d’éviter les irritations engendrées par le curseur de la fermeture à glissière.

 

Voir nos secondes couches techniques

3- La coquille pour vous : PROTEGER DES INTEMPERIES

2 qualités sont essentielles en réponse à cet objectif : imperméabilité ET respirabilité (c'est-à-dire laissant la transpiration s’échapper lors d’efforts intenses) tout en restant confortable. Plusieures matières et technologies y répondent parfaitement. Mais là encore l’adaptation du produit à votre programme de navigation reste la clef.

2 possibilités s’offrent à vous :

  • un tissu enduit + doublure pour les vestes entrée de gamme : durabilité de 5 ans environ
  • un tissu enduit + membrane + doublure : le haut de gamme du marché vous permet d’être équipé pour 10 ans.

 

Quelle que soit l’option choisie, voici les caractéristiques qui font la qualité de chaque tissu :

Le tissu extérieur, pour acquérir ses propriétés imperméables, reçoit un traitement polymère déperlant, appelé DWR (Durable Water Repellent). Ce traitement est appliqué sur la couche extérieure du tissu afin que l’eau perle à sa surface. Plus on multiplie les couches d’enduction, plus on renforce l’imperméabilité du tissu et sa résistance à l’abrasion. Le défi pour les marques consiste donc à préserver malgré tout la respirabilité du tissu ; certaines technologies répondent à ce double objectif. Vous trouverez sur le marché des produits répondants aux appellations suivantes :

  1. Enduction 1 couche (BR1, Salt, Force 1...)
  2. Enduction 2 couches (BR2, Ultimate, Force 2 et 3, Skagen)
  3. Enduction PVC ou PU (Technologies Hybridpro +, Dremtech +….) rendent le tissu 100 % étanche et résistant à l’abrasion, tout en préservant ses qualités respirantes. Ces tissus très techniques sont plutôt destinés à des usages professionnels.

 

Insérée entre le tissu extérieur et la doublure, lorsqu’elle existe, la membrane intermédiaire, dite microporeuse comme le Gore-tex , le Sympa-tex, ou les technologies MP+ par exemple, est idéale pour une pratique intensive de la navigation ou pour les longs séjours en mer. Ces membranes présentent l’avantage d’être à la fois imperméables à l’eau ET respirantes. En effet, elles sont composées de milliards de nano-pores au cm2, 20 000 fois plus petites qu’une goutte d’eau, (d’où leur propriétés imperméables) mais 500 à 700 fois plus grandes qu’une molécule d’eau (permettant ainsi l’évacuation de la transpiration).

La doublure intérieure, indépendante ou contrecollée, rend le vêtement plus souple et plus confortable. Elle peut être en filet, en jersey ou en polaire et vous garantit une protection contre le froid et l’humidité.

Quelques éléments, gages d’étanchéité, sont à prendre en compte dans le choix d’un vêtement 3ème couche :

  • Coutures soudées,
  • Poignets avec manchons intérieurs en néoprène

 

Voir nos catégories vestes de quart et notre tutoriel : bien choisir sa veste de quart

CONSEIL D’ENTRETIEN : pour préserver la longévité de vos vêtements, Picksea vous recommande de les rincer à l’eau douce après chaque utilisation. Un lavage à basse température (30 ° C, textiles délicats) sans adoucissant, suivi d’un séchage à l’air libre (le sèche linge est déconseillé pour ne pas altérer la couche d’enduction) est recommandé.

ET POUR LES ACCESSOIRES ?

Tout comme pour les vêtements, les accessoires (gants , bonnets, cagoules …) sont à choisir en tenant compte de l’usage qui leur est réservé :

  • Besoin de PROTECTION contre la friction des cordages : privilégiez les mitaines ou les gants
  • Besoin d’ETANCHEITE et CHALEUR : optez pour les gants et bonnets en polaire doublés d’un bandeau en néoprène pour garantir l’étanchéité.
  • Besoin de CHALEUR uniquement : privilégiez la laine merinos ou la polaire

 

Voir nos catégories gants bateau et chapeaux et casquettes.

Et si ce tutoriel ne répondait pas à TOUTES vos interrogations, n’hésitez pas à nous contacter. Nous nous ferons un plaisir de vous accompagner dans le choix de votre équipement.